Le prêt participatif pour les PME expliqué par Myriam Reinle

À la fin des années 90 et au début des années 2000, le modèle Peer to Peer commençait tout juste à émerger sur Internet. À cette époque, Myriam venait de débuter sa carrière en Suisse au sein du département marketing d’UBS. Après cinq ans dans ce milieu, elle a décidé de faire un choix clair et de passer au milieu numérique. Plus précisément, dans le département marketing de Tamedia. Après dix ans, elle est devenue PDG de Lendico (Schweiz) AG. Myriam s’engage actuellement (depuis décembre 2019) à poursuivre sa carrière dans le domaine de la blockchain et suit donc un cours stratégique sur ce sujet.

Je suis ravie d’interviewer Myriam pour notre podcast de Crowdlending. Lors de notre entretien, Myriam a décrit certains avantages de cette classe d’actifs particulière, a donné quelques conseils aux nouveaux investisseurs dans le Crowdlending et a discuté de l’avenir de cette industrie.

Dans la partie suivante, je résume les principaux points de notre conversation. Vous pouvez retrouver l’épisode sous ce lien.

Au départ, la stratégie de Post Finance et du groupe Lendico était de se concentrer sur les PME. Bien qu’ils n’excluaient pas les consommateurs ou l’immobilier, ce n’étaient pas leurs priorités durant les premières années. En effet, certaines personnes qui ont utilisé Lendico ont pu expérimenté les crédits consommateurs ou immobiliers. Mais par la suite, au bout d’un ou deux ans, ils ont dû arrêter et se concentrer sur les PME.

C’est un investissement intéressant à faire car il y a une très faible corrélation avec les marchés des capitaux, il permet également d’investir dans l’économie réelle, ce qui est excellent pour la diversification.

Un conseil à donner aux nouveaux investisseurs privés ?

Nous conseillons toujours de diversifier le portefeuille et donc le risque. C’est le principal conseil que nous donnons à nos investisseurs.

Outre la diversification, les nouveaux investisseurs devraient comparer les plateformes. En effet, les offres semblent similaires mais les investisseurs peuvent analyser certains points pour les différencier. Par exemple, la sécurité du prêt. Car le niveau de risque est différent si le prêt a des garanties ou non.

De plus, le type de contrat peut également différer selon les plateformes. Il peut s’agir d’un contrat de pair à pair ou d’un contrat avec une plateforme intermédiaire. Concernant le taux d’intérêt, il peut s’agir d’un taux d’intérêt fixe défini ou déterminé via une enchère. Enfin, les frais peuvent varier d’une plateforme à l’autre.

Comment mettre le secteur du Crowdlending sous les projecteurs ?

Nous devons essayer de travailler avec les fiduciaires et leur expliquer les avantages de ce nouveau type de financement alternatif. Coopérer avec d’autres plateformes peut certainement aider à faire passer le mot et à développer le sujet.

Quelle est la prochaine étape pour l’industrie du Crowdlending ?

Cette industrie va probablement évoluer petit à petit plutôt que de se révolutionner d’un coup.

Les institutions peuvent financer davantage de projets plus rapidement, cela implique que le produit doit être standardisé et mis en place pour ces institutions. En attendant, chaque PME est différente, donc beaucoup de ressources sont nécessaires pour l’évaluation des crédits.

Cela nous amène à la prochaine tendance émergente dans l’industrie du Crowdlending: l’automatisation et le machine learning. Ces deux tendances doivent être optimisées autant que possible car l’industrie du Crowdlending est une industrie à volume élevé.

Cependant, dans l’ensemble, la chose la plus importante est l’éducation. Le sujet est trop méconnu, et il y a encore beaucoup de communication à faire. Les acteurs du Crowdlending doivent faire un effort pour propager ce sujet davantage.

Écoutez l’intégralité de l’échange avec Myriam, et restez connectés pour le prochain épisode !

Ce podcast parle de l’industrie du Crowdlending. Notre but est de vous partager toutes les informations sur ce marché et de vous aider à y prendre des décisions plus clairs. Je suis ravi d’être l’hôte de ce podcast et, espérons-le, d’apporter de la valeur à tous nos auditeurs.

Ce podcast est disponible sur Spotify, Apple PodcastsStitcher, and Soundcloud.

Laisser un commentaire